Tous les articles par Julie, de l'équipe Covivo

Un Guide de la Mobilité Durable gratuit – par GDF Suez

Fruit d’une coopération entre l’Adgcf, le Sndgct et Cofely Ineo, le Guide de la Mobilité durable entend donner des clés efficaces et concrètes à tous les acteurs des réseaux de transport en commun. Le Guide de la Mobilité durable se veut un outil d’accompagnement des élus dans la compréhension et la connaissance des contextes et des enjeux, et dans la mise en œuvre de leur projet de mobilité.

S’appuyant sur l’expérience diversifiée d’acteurs de tous horizons du transport public, il se propose d’apporter à la fois :

  • Un point d’appui : une connaissance plus précise du contexte global dans lequel s’inscrit tout projet de mobilité urbaine ou péri urbaine ;
  • Une aide à la réflexion : conception et montage du projet, solutions techniques pouvant être envisagées, organisation, procédures et attitudes à adopter, fiches pratiques, exemples… ;
  • Une large ouverture sur l’innovation, qu’elle soit technologique ou organisationnelle.

Ce guide est disponible gratuitement et sur simple demande : guidemobilite@cofelyineo-gdfsuez.com

Un report modal de 10 points de la voiture vers les TC implique un doublement de la fréquentation des TC !

Des PDU de grandes agglomérations françaises affichent un objectif d’une baisse de 10 points de la part modale de la voiture d’ici une dizaine d’années. Très concrètement que signifie un tel objectif ? D’après la présente estimation « à la louche », le volume de déplacements correspondant à une baisse de 10 points de la part modale de la voiture est souvent du même ordre de grandeur que le nombre de déplacements actuellement réalisés en transports collectifs.

Ceci amène quatre réflexions :

  • Les transports collectifs ne peuvent absorber à eux seuls un report modal massif. Le doublement de la fréquentation des transports collectifs perturberait complètement l’équilibre et le fonctionnement des réseaux, notamment aux heures de pointe ;
  • Une politique volontariste de report modal doit donc miser sur l’ensemble des modes alternatifs à la voiture solo (marche et vélo sur courtes distances, vélo à assistance électrique, transports collectifs, covoiturage, etc.) ainsi que sur leur complémentarité afin que chacun d’entre eux soit utilisé sur son domaine de pertinence ;
  • Et au – delà du report modal, jouer sur la diminution du trafic automobile passe aussi par une réduction de la demande de déplacements, notamment en favorisant les démarches permettant d’éviter certains déplacements (télétravail, visio et télé – conférences, démarches électroniques, etc.) ;
  • Enfin miser sur la pédagogie pour inciter aux changements de comportements s’avère un complément indispensable.

 Source: Transflash octobre 2012