Archives pour la catégorie Actualités Covivo

Quand St Augustin rime avec RoulezMalin

Citation

À force de tout
voir, on finit par
tout supporter.

À force de tout
supporter, on finit
par tout tolérer.

À force de tout
tolérer, on finit par
tout accepter.

À force de tout
accepter, on finit
par tout approuver.

Citation

Bouchons et pollution esthétiques

Bien avant la fable de la Grenouille reprise
par Al Gore dans « une vérité qui dérange »,
Saint Augustin nous invitait déjà
au Ve siècle à nous méfier de tout ce qui
nous parait supportable, tolérable, acceptable.
Comment distinguer les changements insignifiants
mais dangereux des mutations nécessaires ?
La réponse est sans doute dans la recherche
du sens de ces évolutions.
Pour 2017

nous vous souhaitons de demeurer porteur de changement et de sens pour que votre bonheur soit impactant autour de vous et après vous.
Et puisque les gestes du quotidien participent au changement pour éviter l’inacceptable, nous vous proposons de découvrir un nouvel outil simple et sans inscription pour tous vos déplacements et réunions privées, professionnelles ou associatives : CoviEvent !
Découvrir CoviEvent

NOS RETOURS SUR L’ATELIER FABMOB, LORS DU SALON INNOVATIVE CITY

Qu’est ce qu’Innovative City ?

Innovative City est un des salons professionnels sur les thématiques croisées en milieu urbain de la mobilité, de l’énergie et des datas ou plus largement du numérique.

Tout cela se résume souvent par le mot “Smartcity”.Ce rendez-vous a lieu chaque année en juin à Nice. La mobilité n’était pas un thème central cette année mais la FabMob en a profité pour organiser et réunir les acteurs concernés sur un premier atelier sur le covoiturage quotidien.

Ce que nous avons retenu de l’atelier covoiturage FabMob

Nous étions une quarantaine des quatre coins de France: territoires, start-up, facilitateurs ou experts. Il n’y avait pas d’acteur historique mis à part le fondateur de covoiturage.com qui a été revendu à BlablaCar et qui s’intéresse toujours au sujet pour EIT digital.

C’est d’ailleurs une préoccupation : en l’absence des autres acteurs historiques, comment capitaliser sur l’expérience pour renforcer le développement du covoiturage quotidien au service de tous ? Le risque identifié est de voir se développer une solution qui s’impose par une major (non européenne) compte tenu de sa surface financière sans qu’il ne puisse y avoir appropriation (par et pour les citoyens et les territoires) des données produites.

Gabriel Plassat (ADEME) qui a coordonné l’animation de l’atelier, l’a rappelé dès le départ en résumant, de manière volontairement directe, que le covoiturage longue distance s’est imposé comme réalité par Blablacar, et qu’en soi les actions des territoires, services de l’Etat ou grands opérateurs de la mobilité n’y ont eu aucun rôle. Sur les distances du quotidien, les enjeux sont différents car le rôle des territoires comme coordinateurs et catalyseurs des actions est primordial. La méthode retenue est celle de l’élaboration et donc celle de la gestion de “communs”.

Chaque acteur s’est présenté et a proposé comment il pouvait participer aux “communs” en fonction aussi ou de ses propres besoins ou de ses idées qui ne peuvent être développées de manière isolée.

Sur la base des échanges voilà quelques actions retenues en synthèse :

1- Créer une association nationale (ou le faire via la Feduco) pour faciliter l’apport et la distribution d’incitatifs en provenance des territoires et d’entreprises.

2- Les collectivités, au delà du rôle sur les infrastructures (aires de covoiturage, voie réservée…) pourraient inciter/accompagner les salariés et entreprises pour intégrer le covoiturage et également mettre en œuvre des incitatifs via l’association nationale ci-dessus.

3- Expérimenter avec les entreprises d’une AOT/AOM partenaire un Versement Transport qui intègre le covoiturage pour en moduler les effets.

4- Travailler les nombreux communs identifiés afin d’en choisir et de s’organiser pour les produire et les gérer: inscription unique (en reprenant une solution type http://le.taxi/), preuve unique attestant la réalité d’un covoiturage, interopérabilité RDEX/partage des bases de données…)

Rendez-vous en octobre pour poursuivre le travail !

 

Nos voeux pour 2016

header_newsletter_2016

Dans les pas de Gandhi, voilà les voeux que nous choisissons de vous adresser.

C’est la part individuelle que nous maîtrisons partiellement, un compromis permanent qui puisse permettre de vivre en harmonie. Il existe d’autres compromis dont la maîtrise est incertaine.

L’accord de la COP21 est historique sur le plan de la prise de conscience et des objectifs mais il n’est pas juridiquement contraignant et les modalités de financement sont encore à discuter donc tout reste à faire dès 2016 !

De récentes études confirment le solde positif sur le plan économique des politiques incitatives sur la mobilité durable et le covoiturage en particulier : au delà des démarches individuelles, de beaux projets sont encore à mener ensemble !

L’Equipe Covivo RoulezMalin

 

COVIVO ‘REVELATION DE L’ANNÉE 2015’ DU DELOITTE TECHNOLOGY FAST 50

Interview Matthieu Jacquot, co-fondateur de Covivo.

Depuis 2001, le Technology Fast 50 récompense et encourage les entreprises les plus innovantes, il est devenu un label de référence pour les pouvoirs publics, la presse spécialisée et les entreprises innovantes. En France, il y a 2000 entreprises inscrites et Covivo a été  honoré, pour la deuxième année consécutive, de recevoir le prix de l’innovation technologique pour la région Grand Est.

Nous essayons depuis six ans de proposer des solutions alternatives à l’usage solo de la voiture en proposant des plateformes internet de covoiturage et des systèmes d’informations sur les transports en commun et les mobilités douces.  Nous apportons des modifications et nous améliorons nos services en  fonction des évolutions des usages et en restant à l’écoute des utilisateurs pour rester innovant et transférer les bonnes pratiques dans les entreprises et sur les territoires. C’est cette approche qui a séduit aussi le groupe La Poste qui a remis le prix.

Roulezmalin.com est notre plateforme proposée gratuitement, les trajets n’y sont pas surtaxés, c’est une alternative crédible à blablacar. Mais cette plateforme se décline au services des déplacements du quotidien en domicile-travail ou pour les déplacements professionnels. Les sites créés par Covivo sont implantés partout en France et dans les pays frontaliers.

 

Logo Deloitte Technology Fast 50

Covivo-RoulezMalin recrute un ingénieur études et développement

Poste

Au sein de l’équipe technique de COVIVO composée de développeurs web et mobile et d’un ingénieur IHM, vous interviendrez à différents niveaux : Recherche et Développement (R&D, notamment recherche opérationnelle), développement d’outils de géolocalisation, création d’algorithmes de mise en relation, implémentation de webservices/API, gestion de protocoles de communication applications mobiles/serveur sur des outils innovants grand public – centrale de réservation, centrale de mobilité, applications mobiles etc… – et pour certains clients professionnels.
Profil

Diplômé de Bac+3 à Bac+5, vous possédez de solides connaissances de développement en PHP5/MySQL (3 ans d’expérience minimum).
Une expérience d’intégration et de création de Web service (API REST) est un plus.
Vous êtes curieux, autonome, rigoureux, dynamique, passionné par les problématiques techniques et les nouveaux usages de mobilité. Vous avez un état d’esprit d’entrepreneur qui pourrait vous amener à des missions de management et devenir associé de l’entreprise pour participer plus fortement à son développement.
Compétences techniques requises :

PHP5
SQL
Git
Linux
Algorithmie

Compétences techniques non exigées mais qui seraient un plus

Zend Framework 2
Bootstrap
jQuery
Android (Java)
iOS (Objective-C/Swift)
Administration serveur Debian

Poste à pourvoir ASAP en CDI sur Nancy – 27 à 37K€/an (selon expérience)

Entreprise
Entreprise Innovante et start up de l’économie sociale dans le domaine de la consommation collaborative, Covivo propose conseil et solutions en mobilité partagée.

Elle accompagne entreprises et collectivités dans leurs démarches pour favoriser « l’écomobilité » (diagnostic, plan de déplacements, schéma des transports, élaboration des alternatives à « l’autosolisme », stratégie de communication, conférence, animation et sensibilisation des publics).

Elle assure aussi l’ingénierie de la mobilité (Systèmes de Transport Intelligents, information multimodale, géolocalisation-LBS, sites Internet, applications mobiles) et du covoiturage en particulier. En effet elle est leader en France du Covoiturage Temps Réel ou dynamique : un covoiturage qui n’a pas besoin d’être organisé à l’avance et qui permet de mettre en relation instantanément et de façon sécurisée les personnes via l’utilisation des nouvelles technologies (GPS, mobile, SMS, SVI). A ce titre elle gère plusieurs réseaux sociaux de covoiturage.

Créée en 2009, l’entreprise a déjà séduit de grandes collectivités locales et de grandes entreprises (Banque populaire, Nestlé), y compris des entreprises du transport (Veolia, Keolis, RATP). Elle intervient en France mais aussi en Belgique, au Luxembourg et en Suisse. Elle compte aujourd’hui 12 personnes avec une moyenne d’âge inférieure à 32 ans.