Archives pour la catégorie Actualités Covivo

Covivo lance le covoiturage en entreprise et à l’école

HEBDO 54 

 

 

Covivo est une société créée en 2009. Opérateur en mobilité, Covivo propose toutes sortes de services afin de faciliter le transport en commun.

covoiturage

 

Covivo propose du covoiturage classique tel qu’on le connaît, régulier ou ponctuel, via son site internet roulezmalin.com (également disponible sur application mobile). Le particulier s’inscrit sur cette plate-forme publique et annonce qu’il effectuera tel trajet à telle date. Les personnes intéressées réservent pour ce voyage. L’avantage de passer par Roulez Malin est qu’aucune commission n’est prélevée par le site internet. “Nous mettons ce site à disposition, car cela correspond à nos valeurs qui sont le développement durable et la mobilité, explique Laure Delebarre, chef de projet. On ne fait pas de business autour du covoiturage. Pour nous, c’est un partage, un échange, et de la convivialité, tout simplement”.

 

Covoiturage en temps réel

Covivo est leader sur le covoiturage en temps réel. Mais en quoi cela consiste-t-il?

Imaginez que vous sortez du travail en fin de journée. Vous lancez l’application sur votre téléphone, et vous indiquez l’endroit où vous vous rendez. Notre serveur interroge la base de données toutes les quinze secondes. Si un passager sur votre route demande un covoiturage, l’application va vous diriger vers cette personne”. L’indemnité peut se faire via la plate-forme dotée d’un porte-feuille électronique, soit directement de la main à la la main.

 

Le covoiturage est un concept de plus en plus en vogue. “Souvent, les gens sont réticents à covoiturer. Il y a des contraintes, il va falloir attendre la personne avec qui on va en voyage etc… Si ce moyen de transport est souvent utilisé pour les grands trajets, il est aussi pertinent d’y avoir recours pour les trajets quotidiens. Par exemple aller à ou revenir de son lieu de travail. Prenez la portion Toul-Nancy sur l’A31. Plus de dix-mille véhicules y passent chaque jour et souvent, les gens sont seuls dans leur voiture. Si on covoiture deux fois par semaine avec deux personnes, on peut dégager jusqu’à 1500 euros d’économies par an. De plus on arrive au travail moins stressé et on est plus vigilant”.

 

L’opérateur est prestataire pour des entreprises ou sociétés. Chacune peut demander à Covivo de bénéficier de son propre site de covoiturage. Covivo propose ainsi différents services, comme par exemple le transport à la demande. A noter qu’un stand Covivo est présent ce week-end au festival Le Jardin du Michel. Il est possible d’utiliser l’appliu TediCov’ pour se rendre en covoiturage sur le site, et une fois là-bas, le stand permet de mettre n lien des personnes repartant aux mêmes endroits. Les deux dernières nouveautés ayant émergé chez Covivo sont Covibook et Covikid.

 

Covibook

Lancé depuis un an sur le web, Covibook est à destination des entreprises et collectivités possédant un parc de véhicules. Le service set à gerer la flotte automobile. Le professionnel peut réserver le véhicule dont il a besoin durant son temps de travail. Le logiciel permet d’optimiser le dispatche. Chaque véhicule réservé permet une offre susceptible de covoiturage professionnel. Au final, les coûts d’utilisation de la flotte automobile sont réduits (de 30 à 40% en moyenne). Moins de véhicules sortent et cela permet d’en diminuer leur nombre à long terme. Pour bénéficier de ce logiciel, les entreprises et collectivité payent une licence annuelle.

 

Covikid

Covikid est un service encore en développement disponible sur le web et application mobile. Il est testé actuellement sur la ville de Thionville. Il permet la mise en place d’un pédibus sur une commune. Le principe est que les parents s’organisent pour amener les enfants en petits groupes à pieds à l’école. Cela pourra aussi se faire en voiture ou à vélo. Les parents souhaitant accéder au service s’engagent pour un an minimum. Ils inscrivent leurs enfants sur la ligne pédibus souhaitée. Les parents peuvent être accompagnateurs ou référents de ligne. L’accompagnateur s’inscrit sur une ligne une fois par semaine pour faire le trajet, aller ou retour, matin ou soir, avecles enfants. Il est possible d’y inscrire des autres membres de sa famille et alterner avec eux. Il y a au minimum deux accompagnateurs par ligne. de son côté, le référent gère ce qu’il se passe sur sa ligne; les différents arrêts et accompagnateurs, validation des inscriptions en ligne, vérification que les parents volontaires ont bien un enfant inscrit à l’école pour laquelle correspond la ligne. La mairie ou l’école valident l’inscription du parent souhaitant être référent Tout étant automatisé, il suffit de signaler sur l’application si un accompagnateur ou un enfant est malade et ne peut venir.

 

Pour Laure, ce projet de pédibus présente une jolie liste de bénéfices. “ La mise en place du pédibus peut s’inscrire dans un véritable projet pédagogique. La création des lignes peut se faire avec les enfants qui vont utiliser des cartes, aller sur le terrain, apprendre à se repérer dans l’espace…”. Le pédibus favorise l’écomobilité et réduit le stress des enfants qui prennent l’air dès le matin. Par la suite, cela leur permet de réduire les risques de santé et d’obésité. Les enfants peuvent être inscrits au pédibus dès l’âge de trois ans, jusqu’à ce que les parents décident qu’ils sont assez grands pour marcher seuls.
                                                                                                             Magali Santulli

Covivo ‘Révélation de l’année 2014’ du Deloitte Technology Fast 50

Covivo est fier de recevoir le prix ‘Révélation de l’année 2014’ du palmarès Deloitte Technology Fast 50 pour la région Est qui récompense sa croissance sur ces trois dernières années.

Visionnez la vidéo Covivo – L’innovation au service de la mobilité réalisée pour l’occasion :


Pour Covivo c’est le signe que les entreprises et les collectivités locales comprennent l’intérêt de la mobilité durable et partagent nos convictions. Cela nous motive à continuer à innover, notamment avec notre nouveau site de covoiturage gratuit RoulezMalin.com.

Technology Fast 50 est un palmarès régional et national, qui récompense les entreprises technologiques les plus performantes de l’économie de leurs régions. Créé par Deloitte France en 2001, Technology Fast 50 promeut et encourage le développement des entreprises alliant innovation et croissance dans les hautes technologies. À ce jour, plus de 1 700 entreprises y ont participé.

Lauréat 2014 TechnologyFast50
Covivo est la révélation de l’année 2014 du TechnologyFast50 pour la région Est

Nous, Charlie Hebdo et le covoiturage

visuel recadré

Comme beaucoup d’entre vous en ce début d’année, nous n’avions ni la tête, ni le cœur, ni les mots pour vous présenter nos vœux. Néanmoins nous tenions à vous faire part de notre attention !

Loin de la caricature, retrouvez Roulezmalin.com qui en regroupant deux communautés autour d’un seul site totalement refondu, augmente les possibilités de trouver des covoiturages pour tous !

L’équipe Covivo
Contact@covivo.eu
+33(0)811033511
www.covivo.eu

Roulezmalin et Covoiturage-dynamique se regroupent !

Roulezmalin.com et Covoiturage-dynamique.eu se regroupent pour vous offrir un meilleur service de covoiturage gratuit !

www.roulezmalin.com devient l’unique plate-forme de covoiturage grand-public/gratuite de Covivo. En regroupant les deux communautés autour d’un seul site totalement refondu, nous augmentons les possibilités de trouver des covoiturages pour tout le monde.

Que vous veniez de Roulezmalin.com ou de Covoiturage-dynamique.eu, vous pouvez continuer à vous connecter avec les mêmes identifiant et mot de passe. Vous retrouverez aussi vos trajets.

Tous nos services sont également disponibles gratuitement sur nos nouvelles applications mobiles, elles-aussi améliorées, et découvrez une exclusivité Covivo : Le covoiturage dynamique/en temps réel.

App Store Google Play

Si vous avez des questions, consultez nos réponses aux questions fréquentes ou contactez-nous

L’équipe Roulezmalin

L’envol du covoiturage

L’Est Républicain

samedi 13 septembre 2014

 

Un an après le lancement du service de covoiturage Tedicov’ sur Terres de Lorraine
Un an après le lancement du service de covoiturage Tedicov’ sur Terres de Lorraine

 

LA PROBLÉMATIQUE DES TRANSPORTS sur un territoire prend une autre dimension depuis quelques années. Aujourd’hui c’est l’approche de la “mobilité” qui fait foi pour tous les spécialistes tant celle-ci prend en compte les nouvelles spécificités professionnelles, sociétales et environnementales.

Engagé dans une large réflexion sur ce thème depuis 2009, avec l’élaboration d’un schéma départemental des transports de déplacements (SDTD), le département a officiellement lancé en octobre 2013 un site internet et une plateforme de mobilité pour promouvoir un nouveau service dédié au covoiturage: TediCov’.

Une expérimentation plus poussée a été réalisée sur le Pays Terres de Lorraine depuis un an. Hier au siège de la com’com du Toulois à Ecrouves, Michèle Pilot, première vice-présidente du Conseil général, a dressé le bilan de cette action en présence des responsables de services dédiés du département.

 

Une trentaine d’aires

Aujourd’hui, une trentaine d’aires de covoiturage (publiques, privées) sont recensées sur ce territoire afin d’optimiser le maillage. Deux sont aujourd’hui opérationnelles et labellisées TediCov’: le parking de la Michonnette à Toul et les Hauts de Ceintrey. Cinq axes prioritaires ont été définis: Ceintrey/Nancy; Pays de Colombey/Toul-Nancy; Vannes-le-Chatel/Toul-Nancy; Pagny-sur-Meuse/Toul; Bernécourt/Toul-Nancy.

 

Palette d’outils

Grâce à l’émergence des nouvelles technologies et de la multiplicité des outils connectés, le Conseil Général propose aujourd’hui toute une palette de service: “Site internet multimodal départemental (www.tedicov.fr), centrale de mobilité accessible au 03.83.47.79.58 permettant à toute personne de se renseigner  ou de proposer un covoiturage; service d’envoi de SMS pour favoriser les échanges entre les passagers et les conducteurs grâce à un téléphone portable; service d’auto-stop organisé avec identification par bracelet clap, et enfin une application mobile permettant de faire du covoiturage dynamique et de covoiturer en toute liberté grâce au système de géolocalisation.”

Au cours des dix premiers mois, plus de 3.100 propositions de covoiturage ont ainsi été recensées pour 170 covoiturages effectivement réalisés et près de 6.900 trajets offerts. Sur les 170 trajets calculés par le site, les acteurs du projet imaginent “trois à cinq fois plus de covoiturages informels pour une moyenne de trajet de 35km, 18.000 km parcourus et 2,6  tonnes de CO2 économisés”, comme l’a souligné Thomas Bailly, chargé de mission développement durable. L’indemnisation forfaitaire est de l’ordre de 0,10 euros du kilomètre: soit 2 euros pour un Toul-Nancy: “Il ne s’agit que d’une indication. Chacun est libre !”

 Michèle Pilot voit également dans cette autre façon de se véhiculerune occasion “de tisser du lien social”. Plusieurs études ont même démontré que “les personnes réalisant du covoiturage étaient moins stressées mais aussi moins victimes d’accidents…”

 Jorge Bocanegra, président du syndicat de transport de l’agglomération Touloise (MOVIA), voit plus loin: “Nous sommes simplement à l’aube d’un changement culturel, presque de civilisation , quant à l’utilisation de la voiture individuelle”.
                                                                                                         Lionel MADELLA