Archives pour la catégorie Consommation collaborative

Consommation collaborative : les différents types de consommateurs

Deux dimensions structurent la démarche des consommateurs collaboratifs : la finalité de la pratique (possession ou usage) et le contexte d’utilisation (individuel ou collectif)
Du croisement de ces deux axes découlent quatre types de consommateurs collaboratifs.

consommateurs-collaboratifs

Les Co-Owners

Des individus engagés dans une logique de « consommer mieux », aussi bien par envie de contribuer au commerce équitable de proximité que par souci de consommer des produits sains et authentiques. Si pour eux les achats groupés au producteur sont un moyen de renouer avec une agriculture directe, c’est aussi l’occasion de découvrir de nouvelles saveurs et de (ré)apprendre à cuisiner.

Leur profil type : Plutôt jeunes, les adeptes des achats groupés alimentaires sont majoritairement des femmes actives, plutôt CSP+ avec enfant(s) de moins de 15 ans au foyer.

Les Co-Users

Des individus principalement motivés par le fait de pouvoir réaliser des économies
mais pas uniquement : pour les covoitureurs, cette pratique est également l’occasion de tisser du lien social et de pallier aux surplus d’émissions de CO2.

Leur profil type : Souvent des hommes, les sympathisants du covoiturage son majoritairement jeunes et habitent plutôt en province.

Les Single-Owners

Véritable pépite pour les fans de mode, le vide-dressing devient incontournable pour faire de bonnes affaires et s’offrir des pièces inabordables à plein tarif. Même si la principale motivation des sympathisants de cette pratique est de réaliser des économies, le vide dressing est aussi une occasion de donner une seconde vie à un vêtement et de lutter ainsi contre le gaspillage.

Leur profil type : Une majorité de femmes, plutôt trentenaires avec enfant(s) de moins de 15 ans au sein du foyer et résidant plutôt en province.

Les Single-Users

Des individus également motivés par la dimension financière et les économies que cette pratique permet de réaliser. Les amateurs de location d’objets entre particuliers soutiennent également la dimension de partage et d’échange de savoirs que permet cette pratique.

Leur profil type : En majorité des hommes résidant en province, âgés entre 25 et 49 ans et plutôt CSP+. Une grande partie d’entre eux vivent avec un ou des enfants de moins de 15 ans et sont gros consommateurs de presse quotidienne régionale et de radio.

Source : Iligo.fr