Archives pour la catégorie Transports alternatifs

Bâtir et transporter pour demain

Tel était le thème du colloque organisé à Villers les Nancy en Lorraine et auquel a participé Covivo comme auditeur le 8 octobre dernier. Pour la première fois les acteurs politiques et économiques de la construction et de l’aménagement durable à l’échelle du Grand Est étaient réunis.

La table ronde centrale avait pour problématique: “Quels transports et mobilités durables pour demain ?” autour de :

  • Laurent MIGUET, Journaliste, Chef de service rédaction Est du MONITEUR
  • Roland RIES, Maire de Strasbourg et Porte Parole Français de l’Eurodistrict Strasbourg Ortenau
  • Patrick DEPYL, Directeur Délégué Grand Est GDF SUEZ, membre du C.A. du Pôle “Véhicule du futur”
  • Dominique GROS, Maire de Metz et Président du Sillon Lorrain
  • Philippe LAUMIN, Directeur Régional Est de Réseau Ferré de France
  • Christian MESSELYN, Président de MARS (Mobilité Agglomération Remoise)
  • Gilbert SCHUH, Maire de Morsbach et Vice-Président de l’association “Zukunft SaarMoselle Avenir”
  • Jo SPIEGEL, Président de Métropole Rhin-Rhône
  • Francis GRASS, Directeur Général Véolia Transport France

L’intérêt a surtout porté sur l’échange autour des bonnes pratiques en terme d’aménagement des espaces et d’adaptation des services et technologies aux contraintes d’une mobilité durable. L’exemple de Strasbourg et l’Alsace a souvent été évoqué comme référence pour les acteurs du Grand Est présents. Mais les nouveaux usages ou services de demain n’ont été que peu évoqués par rapport aux solutions connues en cours de diffusion que sont l’Intermodalité ou le développement des tramway ou busway: c’est le risque sur des manifestations qui relèvent plus d’ opérations de communication que de véritable colloques.

Lancement de la plateforme Covivo et mobilité du futur

Cette fois, c’est parti. Covivo a lancé son site de covoiturage le 17 septembre dernier à l’occasion d’une conférence sur la mobilité du futur. Il y avait plus de 100 personnes dans l’amphithéatre qui jouxte l’A31 ce qui a permis de souligner la pertinence de la soirée proposée.

Les questions de mobilité et des alternatives à l’autosolo ont été abordées par chaque intervenant avec un regard d’expert différencié qui a donné une vision globale de la problématique. Tous se sont accordés pour souligner l’intérêt de l’initiative Covivo et les élus présents se sont engagés en conséquence à soutenir Covivo dans son approche innovante. Photos et video seront bientôt disponibles pour que les absents puissent profiter après coup des enseignements de cette soirée

Rappel du contexte:

La situation économique et les dernières élections européennes viennent rappeler que la question écologique est au coeur de la mutation que nous vivons et sur laquelle les acteurs économiques ou politiques essaient d’avoir prise.

Les transports correspondent à une thématique transversale et d’actualité du pari du développement soutenable. En effet les constructeurs automobiles voient leur mode de développement remis en cause et ceux qui ont mal anticipé la transformation des sociétés d’un mode de consommation vers un mode d’usage de l’automobile auront le plus grand mal à rebondir. Ainsi savoir comment demain nous nous déplacerons est un enjeu fondamental. Il concerne les constructeurs, les opérateurs et Autorités Organisatrices de Transports (collectivités locales), les salariés (trajets domicile-travail), les citoyens (autres déplacements) et les urbanistes (façonnage de la ville de demain).

Problématique:

Continuerons nous à habiter loin du lieu de travail?

L’immobilier favorisera t il toujours l’éloignement des plus pauvres des centres villes?

Quelles sont les particularités du travail transfrontalier à ce sujet?

Quel usage aurons nous de l’automobile?

Quels sont les nouveaux services qui permettront demain de mieux (optimal écologique, économique et social) se déplacer?

Quels sont les outils notamment dans les NTIC qui permettent le développement de ces services?

Quelles conséquences pour l’aménagement du territoire, le développement des infrastructures ou l’urbanisme?

Conférenciers:

  • P. MAURAND, architecte/urbaniste – ENSGSI/INPLorraine, France

  • P. GERBER/P BOUSCH, géographe – CEPS/INSTEAD – Grand Duché du Luxembourg

  • P. CANALDA – maître de conférences « Services multimedia en mobilité » – Université de Franche Comté, France

Témoignages:

  • H. LUTZ, Délégué Développement durable – Groupe la Poste

  • O. JACQUIN, Vice Président délégué au développement durable – CG54

  • C. GUIDAT, 1er adjoint, déléguée au Grand Nancy (projet d’agglomération) et conseillère régionale de Lorraine (représentant A. ROSSINOT, Président du Grand Nancy et Maire de de Nancy)

  • R. DARBOIS, 3e adjoint en charge de l’écologie urbaine à la ville de Metz, délégué communautaire (représentant D. GROS, Vice président chargé des transports et Maire de Metz– Metz Métropole)

Inflation et augmentation des coûts de l’énergie

L’annonce vient de tomber: +0,5% d’augmentation des prix pour le seul mois de juillet 2009, soit la plus forte augmentation depuis mai 2008. La raison essentielle n’est pas la taxe carbone qui n’est pas encore mise en oeuvre mais bien l’augmentation des coûts de l’énergie et en particulier du pétrole qui avec une augmentation de 3% sur la même période vient tirer vers le haut tous les prix compte tenu du fait que rares sont les produits qui ne sont pas transportés quand bien même ils n’utilisent pas du pétrole comme matériau.

La taxe carbone ne fera qu’amplifier ce phénomène même si son impact restera relativement faible comparé à l’ensemble des autres leviers macroéconomiques qui participent à la formation du prix du baril de brut.