LA GENERALISATION DU COVOITURAGE PERMETTRAIT UNE ECONOMIE DE 600 M€ PAR AN SELON LA FNTS

La Fédération nationale des transports sanitaires (FNTS) indique dans un communiqué que le covoiturage des patients assis permettrait d’économiser 600 millions d’euros (M€) par an sur le transport sanitaire. En effet, depuis deux ans, dans les Bouches-du-Rhône et en région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca), des transporteurs testent avec une dizaine d’établissements le covoiturage pour les patients présentant des pathologies itératives.

Au total, jusqu’à trois patients assis simultanément se trouvent dans le véhicule. Le coût du transport s’est établi à moins de 20 euros (€) contre 32 € par patient pour un transport en véhicule sanitaire léger (VSL) et 49 € en taxi. La fédération cite en exemple la clinique Valmante à Marseille qui a économisé 29 000 € en transportant 6 300 patients assis sur une année. Un tiers de ces patients a été transporté seul, un tiers à deux et un tiers à trois.

D’après : http://abonnes.hospimedia.fr/articles/20160426-bref-sanitaire-mediator-enquete-du-tribunal-fnts-covoiturage (Communiqué de presse hospimedia)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.