Le mobile sert à tout … et à téléphoner

Au premier trimestre 2011, plus de 8 Français sur 10 utilisent un téléphone mobile. Près d’un utilisateur de téléphone mobile sur trois possède un smartphone. C’est trois fois plus qu’il y a 2 ans.

Ce sont là les dernières conclusions d’une étude de Médiamétrie.

Le développement exponentiel des smartphones modifie fondamentalement l’usage du
téléphone mobile dont les fonctions avancées sont de plus en plus répandues.

Aujourd’hui, seul un peu plus d’un utilisateur de téléphone mobile sur 10 (11,8%) ne s’en sert que pour téléphoner, ils étaient 17,7% à la même époque l’année dernière. Un « multi-tasking » plus important encore chez les jeunes de moins de 25 ans : 2% d’entre eux n’utilisent que la voix.

La NFC pointe son nez

Dernier phénomène apparu, la NFC (Near Field Communication) – technologie qui permet à un téléphone d’échanger avec un lecteur, d’effectuer un achat ou de lire des étiquettes adaptées.

Près de 8% d’utilisateurs de téléphone mobile en ont déjà entendu parler et, une fois informé, près d’1 sur 3 est intéressé par ces services accessibles sans contact. Une notoriété et un engouement encore plus marqués auprès des jeunes utilisateurs.

La progression des smartphones est portée par les 15-24 ans : plus de 40% en possèdent un, prenant une longueur d’avance sur les 25-34, traditionnellement plus équipés. L’apparition d‘offres plus attractives financièrement a permis aux publics plus jeunes d’avoir accès aux smartphones.

Les apps préférées sont utiles et… gratuites !

Au premier trimestre 2011, 5,5 millions d’utilisateurs de mobiles ont téléchargé une application, soit 44% supplémentaires en un an. Près de 2 utilisateurs de smartphone sur 5 (38,2%) ont téléchargé au moins une application au cours du dernier mois.

Les mobinautes privilégient de plus en plus les applications gratuites : elles représentent 90% des applications téléchargées ce 1er trimestre contre 87,5% au 3ème trimestre 2010.

Les tablettes tactiles trouvent leur place

Les utilisateurs de tablettes sont plus enclins à télécharger des applications payantes.

Les tablettes tactiles sont principalement utilisées pour surfer sur internet (2 utilisateurs sur 3) et envoyer des e-mails (1 sur 2). Le visionnage de vidéo, les jeux vidéo et la lecture de journaux sont en forte progression (2 utilisateurs sur 5). La tablette est d’ailleurs préférée à l‘ordinateur pour la lecture de la presse et elle incite davantage ses possesseurs à pratiquer les jeux vidéos.

D’après http://www.lorrainenumerique.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.