LES JOURNÉES MOBILITÉ DURABLE 2016 ORGANISEÉS SUR LE SITE DU CEA GRENOBLE À MINATEC

VENDREDI MATIN : LES ASSISES NATIONALES DES PLANS DE MOBILITÉ  : POUR UNE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DES DÉPLACEMENTS, LES CLÉS POUR LA CRÉATION DE PLANS DE MOBILITÉ. Mode d’emploi et retour d’expérience

Ce que nous avons retenu :

Ces Assises ont rassemblé tous les acteurs des plans de mobilité, privés, publics, institutionnels et associatifs afin d’apporter des éléments de réponse sur la stratégie de l’Etat et les moyens mis en oeuvre pour favoriser le développement des plans de mobilité sur le territoire national.

Une dizaine d’acteurs sont donc intervenus pour partager leur expérience, leurs difficultés, leurs réussites, leurs doutes, leurs techniques… Le rôle déterminant des AOM dans l’accompagnement des établissements a été mis en lumière et nous avons pu écouter attentivement leurs différents leviers d’actions.

Les premiers intéressés, les établissements, publics comme privés, ont fait évidemment l’objet d’une attention toute particulière. La matinée a été chargée mais tout ces échanges constructifs ont permis d’obtenir quelques conseils sur la mise en place de ces fameux plans de mobilité et d’appréhender au mieux tous les tenants et aboutissants d’une politique interne de gestion de la mobilité des salariés (mobiliser les ressources internes, financer la démarche, structurer un plan d’action…).

Des retours d’expériences venus de l’étranger avec notamment l’intervention de Giorgio Giovannini directeur de Mobilidée Sarl (en Suisse) ont permis à certains d’obtenir un autre angle « d’attaque » et ainsi de changer de l’approche classique en abordant plus la problématique de « stationnement » avant celle des « déplacements ».

Les points qui nous ont marqué :

L’importance de mobiliser les ressources internes (la motivation du référent et de la direction, le temps alloué à la mission…) ;

Financer la démarche à « bonne hauteur » et prévoir des incitations financières en levier d’action : nous n’avons pu que féliciter (et envier !) l’expérimentation mise en place chez STMicroélectronics (intervention de Benoit Mollaret) sur l’Indemnité kilométrique Covoiturage et leur taux de remboursement sur les abonnements transport s’élevant à 80% ! La loi n’exigeant que 50%… Bravo !

Structurer et piloter un plan d’action : l’animation et la communication sont essentielles (valoriser les initiatives,…) ;

S’adapter au contexte /territoire (impulser une démarche mutualisée, créer des synergies inter-établissements…) ;

Choisir les bons outils (enquête, animation, sensibilisation : les petits dèj mobilité présentés par Anne Laure Nardone de la Maison de l’emploi de Marseille a reçu un franc succès !) ;

Ne pas se fixer que sur les déplacements domicile-travail et élargir les possibilités : pourquoi ne pas optimiser aussi les déplacements professionnels ?

Merci au CEA pour cette nouvelle édition des assises de la mobilité encore plus connectée avec ces partages de tweetS en direct live !

Le vendredi après-midi : Le village de la mobilité

La visite du village de la mobilité a permis de sensibiliser le grand public aux enjeux de la mobilité responsable et durable au travers de stands et d’animations, avec une thématique commune : L’INNOVATION !

3 Thématiques que nous avons retrouvé :

– Mobilité Alternative ;

– Accessibilité ;

– Sécurité et prévention.

Le samedi : dédié à la sensibilisation du grand public

Le samedi a été une journée  totalement festive, qui a permis au grand public d’accéder au Village de la mobilité et ses stands de tous ordres.

Animations, essais, démonstrations… Toutes sortes d’activités étaient répartis entre le village de la mobilité et le salon des exposants pour permettre à tous de découvrir les mobilités de demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.