Normaliser l’échange des données entre les tranports publics et le covoiturage

C’est l’objectif que les opérateurs de covoiturage les plus avancés se sont fixés. Un message reçu 5/5 par le CERTU et le GT7 qui travaille sur les questions de normalisations entre les systèmes d’information des différents AOT en France et pour l’Europe. Si cela se traduit au niveau de l’information voyageurs par des Systèmes d’information Multimodale de plus en plus performants et nombreux, force est de constater que ni la voiture, ni le covoiturage, ni l’autopartage, ni même parfois le vélo ne sont des modes à part entière de ce type de système.

Une lacune à combler et une première étape de franchie pour le covoiturage avec cette étude préalable des besoins de normalisation des données pour le covoiturage. Commandée par le CERU et mise en oeuvre par Aurige, Covivo et Ecoltis, elle fait suite au standard RDEX qui a été mis en place quelques mois plus tôt pour les seuls opérateurs de covoiturage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.