Qui es-tu consommateur collaboratif ?

OuiShare et la Fondation internet nouvelle génération (Fing) ont mené l’enquête et ont ainsi sondé 2150 usagers sur ce qui les caractérise comme consommateur d’un nouveau genre et les pousse à s’orienter vers des plateformes comme « RoulezMalin » plutôt que vers des méthodes commerciales plus traditionnelles.
Il est tout de même important de noter que le panel sur lequel s’appuie cette enquête n’est pas représentatif de la population française, puisque les sondés ont été contactés grâce à des partenaire de OuiShare et Fing, ainsi que par le biais de plateformes collaboratives.

collaboration

Une génération et 4 grandes catégories

Qu’est ce qu’il faut retenir de cette enquête ?
Tout d’abord, les cadres sont surreprésentés, 50% alors qu’ils ne sont que 13% de la population française. Ensuite, 70% des répondants habitent dans une ville d’au moins 20.000 habitants (dont 30% en Île-de-France).

La génération des 25-34 ans est la plus représentée. Ses pratiques sont tournées vers l’usage plutôt que la possession, et s’articulent notamment autour du covoiturage. Cette surexposition est notamment due à leur familiarité avec les plateformes numériques. En effet, 50% des répondants se connectent quotidiennement aux réseaux sociaux et 16% les utilisent régulièrement.

L’enquête permet également de mettre en avant quatre catégories de sondés : les engagés, les opportunistes, les pragmatiques et les sceptiques.

Les engagés
Ils représentent 40% des sondés. S’ils consomment de manière collaborative c’est pour plusieurs raisons et de différentes façons. Ils ont recours à des méthodes comme le covoiturage pour des raisons économiques mais ils le font surtout pour des raisons écologiques et d’éthiques. Leur volonté est également d’y retrouver du lien social, perdu dans les méthodes commerciales plus traditionnelles.

Les opportunistes
Ils représentent 36% des sondés. Leurs pratiques se rapprochent de celles de la moyenne des sondés mais ne pratiquent pas celles qui ne permettent pas de faire des économies.

Les pragmatiques
Ils représentent 19% des sondés. Ils utilisent fréquemment le covoiturage pour son caractère pratique avant tout.

Les sceptiques
Ils représentent 5% des sondés. Leur nombre de déçus est plus important que pour les autres catégories. Ils sont réticents à s’engager dans la consommation collaborative malgré leur forte curiosité.

Et vous, quel type de consommateur collaboratif êtes-vous ?

Vous pourrez retrouver les résultats de l’enquête en détail ici.

2 réflexions sur “ Qui es-tu consommateur collaboratif ? ”

  1. C’est vrai que comme tu nous le décrit, l’enquête est basée sur une mauvaise représentation de la population, surtout si 50% des sondés sont des cadres…
    On peut tout de même en tirer certaines conclusions: l’économie collaborative à un long avenir devant elle, espérons que ça dure !

    Merci pour cette analyse, à bientôt !

  2. Cela ne m’étonne pas de voir les 25-34 ans comme plus représenté en tant que consommateur collaboratif. Comme vous le dites, cette génération est plus portée vers l’usage plutôt que la propriété, et les génération futures risque de suivre cette marche !
    Merci beaucoup pour cet article, il est très pertinent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.