Archives pour l'étiquette Lorraine

Ca roule au World Trade Center

Le World Trade Center Metz Saarbrücken sensibilise ses occupants au covoiturage.

Situé au coeur du technopole, à la pay for essay writing croisée des grands flux européens, depuis quelques mois déjà le WTC collabore avec Covivo sur un projet commun.

Toujours novateur, le WTC propose donc à ses résidents mais aussi à l’ensemble de ses voisins « technopoliciens » de s’intéresser au covoiturage au travers d’un outil internet simple et gratuit mis en ligne sous l’adresse suivante : http://covoiturage.wtc-metz.com

« LeWTC a déjà développé des partenariats pour le recyclage de ses cartouches d’encre, du papier usagé, donc nous nous sommes naturellement engagés dans cette action. Nous espérons que cette initiative permettra non seulement de faire une action éco-responsable à échelle humaine, mais aussi de connaître nos voisins» précise France Bernard, Responsable du WTC.

Cet outil permet d’optimiser les déplacements réguliers ou exceptionnels en étant covoituré(e) ou covoitureur, de réaliser des économies, et de proposer aux visiteurs une solution d’accès innovante qui permettra également de désengorger les parkings. A la fois une alternative éco-responsable et conviviale c’est aussi une manière pour les occupants du WTC et du Technopole de mieux se connaître.

Transports et émissions de CO2 : enjeux de la mobilité durable en Meurthe-et-Moselle

Justin BISCHOFF et Christian CALZADA

En 2007, un Meurthe-et-Mosellan émet en moyenne 0,692 tonne de CO2 par an pour ses déplacements domicile-travail ou domicile-lieu d’études. Autour de cette moyenne, les disparités géographiques sont importantes : un navetteur du territoire d’action de Briey émet 126,5% de plus de CO2 qu’un navetteur du territoire de Nancy et Couronne.

Les villes sont responsables de la plus grande partie des émissions de gaz à effet de serre, et l’étalement urbain renforce cet impact, avec des actifs toujours plus mobiles et des déplacements domicile-travail de plus en plus longs. La réduction des distances domicile-travail devient en conséquence un des enjeux forts des politiques d’aménagement du territoire.

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=17&ref_id=17210

Conférence-débat Grand Nancy : Quelles sont les nouvelles mobilités ?

A l’occasion de la semaine du développement durable se tiendra une conférence – débat au Grand Nancy sur le thème : Covoiturage et Autopartage, quelles sont les nouvelles mobilités ?

Intervenants :

  • Marc GROJEAN Président de la Société COVIVO
  • Thomas PEIGNARD Président de LORRAINE AUTOPARTAGE
  • Avec la participation de Claudine GUIDAT 1ère Adjointe au Maire de Nancy, Conseillère Déléguée au Grand Nancy et de Laurent GARCIA Vice-président du Grand Nancy, Maire de Laxou

Vendredi 8 avril 2011 à 18h en mairie

Ouvert à tous

Renseignements : Mairie de Houdemont : 03 83 56 21 22

URBEST : 17e salon pour l’espace public à Metz Métropole

25 au 27 janvier 2011

Parc des expositions de Metz Métropole

Covivo sera aux côtés de la SODEVAM pour cette 17e édition du salon des collectivités locales afin d’être force de propositions pour le développement des territoires par la mise en oeuvres d’action de mobilité partagée.

Covivo est également opérateur de covoiturage de Metz Expo et à ce titre partenaire de l’événement. N’hésitez pas à nous rejoindre sur le salon, mais en covoiturage ! Sinon vous serez obligé(e) de compenser vos émissions Carbone avec ECOTA, également exposant…

Par son expérience du contexte local, sa bonne connaissance des réalités de terrain et son implantation auprès des décideurs, Urbest s’inscrit résolument dans une démarche de décentralisation, avec l’appui de nombreux partenaires, pour des perspectives d’envergure.
Le Salon 2011 développe notamment une collaboration forte avec l’Association des Maires Ruraux de France, pour un grand rassemblement des Maires ruraux du quard Nord-Est de la France.

Sont également engagés pour un partenariat actif :

  • L’Union Régionale des Communes Forestières de Lorraine,
  • l’Agence d’Urbanisme d’Agglomérations de Moselle (Aguram) regroupant à elle seule près de 162 communes,
  • le Conseil Général de la Moselle,
  • l’UNEP (Union Nationale des Entrepreneurs du Paysage),
  • la FFP (Fédération Française du Paysage),
  • la Sodevam,
  • Familles Rurales,
  • la FALAR,
  • Pôle Emploi
  • Durabilis Magazine
  • Le Journal des Maires.

Le Salon accompagne les projets des collectivités du Grand Est et concerne les visiteurs de Lorraine, Alsace, Champagne-Ardenne, Franche-Comté et encore de Belgique, du Luxembourg et d’Allemagne.

Maires et élus des villes et des villages / Communautés de communes et communautés d’agglomérations / Assemblées territoriales et services de l’Etat / Architectes, urbanistes et concepteurs paysagistes / Pépiniéristes et entreprises du paysage / Responsables de la voirie et des Espaces verts / Bureaux d’études et services techniques / Spécialistes de l’accueil de la petite enfance / Secteurs éducatifs / Spécialistes des sols et de l’éclairage public / Responsables du mobilier urbain et de la signalétique / Entreprises de travaux publics / Secteurs associatifs / Responsables des équipements sportifs et des infrastructures de loisirs / Secteurs du tourisme et de l’animation.

Ainsi, Urbest en réponse aux préoccupation des élus et services techniques du Quart Nord-Est de la France, Urbest souligne les perspectives de développement de notre Espace Public dans tous les secteurs d’activité et particulièrement en matière de développement durable. Urbest a pour vocation d’illustrer et d’accompagner les perspectives de développement des collectivités.

En matière d’accessibilité, Urbest 2011 bénéficiera notamment de la collaboration de la Délégation Ministérielle à l’Accessibilité, du CERTU (Centre d’études sur les Réseaux, les Transports, l’Urbanisme et les Constructions), du CETE de l’Est (Centre d’Etudes Techniques de l’Equipement) de l’AILDV (Association des Instructeurs de Locomotion pour personnes Déficientes Visuelles).

En complément des échanges commerciaux et en synergie avec le Salon, de nombreuses conférences organisées par les partenaires du Salon permettront d’aborder les problématiques liées à l’aménagement de l’Espace Public:

  • Mardi 25 janvier 2011
    • 9h00-9h30 Assemblée Générale des Maires Ruraux de Moselle.
    • 9h30-10h30 “Collecte des ordures ménagères et valorisation du tri sélectif”. Maires Ruraux de Moselle – Monsieur Dani Dietmann.
    • 10h30-12h00 Allocutions officielles par : Monsieur Vanik Berberian, Président de l’Association des Maires Ruraux de France; Monsieur François Grosdidier, Président de la Fédération des Maires de la Moselle; Monsieur Philippe Leroy, Sénateur et Président du Conseil Général de la Moselle; Monsieur Jean-Pierre Masseret Président du Conseil Régional de Lorraine; Monsieur Bernard Niquet, Préfet de la Région Lorraine et Préfet de la Moselle.
    • 10h30-12h30 “Réunion d’information à destination des collectivités“. Comité National d’Action Sociale pour le personnel des Collectivités territoriales (CNAS).
    • 12h00 Inauguration du Salon présidée par Monsieur Bernard Niquet; Monsieur Philippe Leroy ; Monsieur Vanik Berberian et Monsieur Jean-Luc Bohl, Président de Metz Métropole et Maire de Montigny-lès-Metz.
    • 14h30-16h30 “Réforme fiscale et lois de finance 2011”. Association des Maires Ruraux de Moselle – Monsieur Michel Klopfer.
    • 16h30-17h00 “Redevance incitative : retour d’expériences”. Plastic Omnium.
    • 17h00-18h30 “Les Nouveaux Modes d’Habiter Individuels, la tendance de l’autopromotion”. Agence d’Urbanisme d’Agglomérations de Moselle (AGURAM).
  • Mercredi 26 janvier 2011
    • 9h30-12h00 “La Ville en Vert”. Union Nationale des Entrepreneurs du Paysage (UNEP) et Fédération Française du Paysage (FFP).
      Table ronde interprofessionnelle composée de plusieurs thèmes.
    • 11h00-12h00 “Programmer des Arts de la Rue, tant de façons de vivre la culture dans l’espace public…”. Fédération Alsace Lorraine des Arts de la Rue (FALAR).
    • 11h00-12h00 “Certifier les services techniques d’une collectivité selon la norme
      ISO 14001 (certification environnementale)”. Ville de Metz – Monsieur Gilles Friderich.
    • 14h00-15h00 “Accueil de la petite enfance en milieu rural”. Association Familles Rurales de Moselle.
    • 14h00-15h30 “La gestion publique de l’eau et de l’assainissement, l’expérience du Bas-Rhin”. Association des Maires Ruraux du Bas-Rhin – Monsieur Jean-Martin Kientz.
    • 14h00-16h30 “Présentation et visite du nouvel Hôpital de Mercy – Metz”.
      14h00 présentation dans le cadre du Salon. 15h00 visite par navette. DTBMES – Monsieur Gilles Gollet, Directeur des Travaux, du Biomédical, de la Maintenance, de l’Environnement et de la Sécurité.
    • 15h30-17h00 “Accessibilité à la voirie, aux espaces publics et au cadre bâti : des obligations et des nouvelles règles”. Délégation Ministérielle à l’Accessibilité (DMA) et Centre d’Etudes Techniques de l’Equipement (CETE de l’Est).
    • 16h00-16h30 “Présentation des Communes Forestières et de leurs activités et missions”. Union Régionale des Communes Forestières de Lorraine.
    • 16h30-17h00 “Evolution de l’enseignement supérieur forestier en France et en Lorraine”. Monsieur Bernard ROMAN-AMAT – Directeur du centre de Nancy Agro Paris Tech – ENGREF
    • 17h00-17h30 “Du bon sens dans le fleurissement des communes rurales”. Madame Anne Jolas.
    • 17h00-19h00 “Grenelle 2, de l’urbanisme à la construction : Quels changements pour demain ?”. Chambre syndicale des architectes de la Moselle.
      Table ronde animée par un journaliste, avec un architecte, un urbaniste, un représentant du CAUE et un représentant de la DDT.
    • 17h1518h15 “La génération LED, Haute puissance en Eclairage Public”. Monsieur Philippe GANDON-LEGER – Directeur Technique de COMATELEC, un expert de l’Association Française de l’Eclairage (AFE) et un membre de la Commission Internationale de l’Eclairage.
    • 17h3018h30 “Présentation de l’usine de méthanisation de Morsbach”. Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est (SYDEME).
En matière d’accessibilité, Urbest 2011 bénéficiera notamment de la collaboration de la Délégation Ministérielle à l’Accessibilité, du CERTU (Centre d’études sur les Réseaux, les Transports, l’Urbanisme et les Constructions), du CETE de l’Est (Centre d’Etudes Techniques de l’Equipement) de l’AILDV (Association des Instructeurs de Locomotion pour personnes Déficientes Visuelles).

Réunion autopartage le 15/12/09 Nancy-Metz

mardi 15 décembre 2009

20h30 à la MJC lillebonne, 14 rue du cheval Blanc à Nancy.

Organisé par l’EDEN

Avoir une voiture sans avoir de voiture

L’autopartage, c’est :
des voitures en multipropriété, utilisées successivement par plusieurs personnes.
une voiture près de chez soi, grâce à un réseau de stations au cœur des quartiers d’habitation ou d’activité.
un accès en libre-service, 24h/24 et 7j/7, avec une carte d’abonnement.
des locations de courte durée, 1h ou plus, facturées à l’heure et au kilomètre.

L’autopartage est un service simple, pratique et économique qui complète les modes alternatifs à la voiture individuelle : marche à pied, vélo, transports collectifs, taxi, location classique, etc.

Il y a près de 250 000 utilisateurs de l’autopartage en Europe, dont 70’000 en Suisse et 100’000 en Allemagne. En France, il n’y a que 3’000 « autopartageurs ». Pour promouvoir ce service et en assurer le développement, le réseau France-Autopartage regroupe plusieurs structures locales d’autopartage.

Une mobilité plus souple

La souplesse d’utilisation des voitures partagées est très proche de celle d’une voiture particulière :
– par Internet ou par téléphone, 24h/24 et 7j/7, la réservation d’un véhicule est à effet immédiat, pour la durée souhaitée (1 heure ou plus).
– les voitures partagées se trouvent dans des stations à proximité du domicile ou du travail de l’adhérent, dans les quartiers et les villes où il y a une demande.
le choix entre différents véhicules permet d’utiliser la voiture adaptée à chaque déplacement (citadine, familiale, ou avec de plus grandes capacités de chargement).

Une mobilité plus économique

Dans un système d’auto-partage, on ne paye que ce qu’on utilise. Pour les utilisateurs de l’autopartage, le coût fixe est peu important et se résume à l’adhésion et l’abonnement mensuel. L’adhérent règle ses utilisations « au juste prix » en fonction de nombre d’heures et de kilomètres parcourus. A l’inverse, le propriétaire d’une voiture individuelle supporte une part de coûts fixes (prêt, perte de valeur, assurance, stationnement…) bien plus importante que les coûts variables (carburant, péages…) >>> coût annuel moyen d’un véhicule personnel : 5800 euros / source : Automobile Club.

Une mobilité plus écologique

L’autopartage permet de réduire le nombre de voitures et d’optimiser leur utilisation : alors qu’une voiture particulière ne roule en moyenne que 1 heure par jour, elle entraîne de nombreux coûts pour la collectivité, tant en terme de consommation d’espace, de pollution, que d’investissement.

Les études menées sur les usages de l’autopartage en Allemagne et en Suisse se vérifient dans les structures françaises : les utilisateurs de l’autopartage réduisent leur usage de la voiture au profit de modes moins polluants.

D’après France autopartage.

le mardi 15 décembre 2009 à 20h30 à la MJC lillebonne, 14 rue du cheval Blanc à Nancy.