Archives pour l'étiquette mobilité du futur

Ville durable de demain, mobilité urbaine et biodiversité en ville

Dans le cadre de ses réflexions sur la ville du futur, Bouygues Immobilier vous propose une vidéo animée présentant les évolutions à venir qui permettront d’améliorer notre quotidien dans une ville durable, plus respectueuse de l’environnement : transports en commun végétalisés, pistes cyclables au dessus de la ville, jardins partagés, places de parking mutualisées, nouveaux services…

Infographie : quelle sera la propulsion du futur ?

Dans son fonctionnement, l’automobile n’a pas foncièrement changé au cours des 100 dernières années : on en est resté au moteur à explosion à essence ou diesel. Un paradigme qui arrive en fin de vie : les carburants fossiles, le réchauffement climatique et le smog contraignent à développer des modèles alternatifs. La propulsion du futur devra être propre, bon marché, disponible et commode d’utilisation. Quelles sont les autres solutions ? Où en est la technique et quels sont les plus grands défis à relever ?

Retrouvez dans notre infographie les spécificités de chaque moteur, avec les matières premières qu’ils consomment, les émissions qu’ils génèrent, leur autonomie, leur statut, leur infrastructure, les coûts de consommation et d’acquisition, ainsi que les perspectives futures de ces moteurs.

infographie-propulsion-futur-vehicules
Cliquez sur l’infographie pour l’agrandir

Source : Arte

La ville, nouvel écosystème du XXIe siècle

Les travaux de prospective sur la ville foisonnent. En 2040, presque 5 milliards d’hommes et de femmes vivront dans des villes, ce qui recouvre des réalités très différentes : villes moyennes, banlieues, grandes villes, zones urbaines, aires urbaines, agglomérations, mégapoles… Mais quelle que soit l’appellation ou bien la classification des villes, rendre l’espace urbain viable est un des principaux défis de ce siècle si l’on considère, comme beaucoup de prospectivistes, que la population mondiale s’équilibrera pendant deux siècles autour de 8 milliards d’humains, après le pic de 9 milliards au moins en 2050.

On voit bien immédiatement la difficulté des travaux de prospective sur la ville qui s’ordonnent principalement selon les dimensions des espaces urbains et aussi selon qu’ils s’appliquent à l’hémisphère Nord ou à l’hémisphère Sud, ou encore dans les pays riches ou les pays pauvres. Néanmoins l’aspiration à des villes durables paraît commune à tous les citadins. Comme le dit Hugues de Jouvenel dans son article Pour une prospective urbaine : « il en va de la politique de la ville comme de toute politique de développement durable ; au-delà même des questions d’éthique et d’équité sociale, la prise en compte du long terme – outre le fait qu’elle conditionne nos marges de manœuvre – implique que l’on prenne garde de ne pas générer, par une politique à courte vue, des effets pervers qui, ultérieurement, s’avéreront infiniment plus importants que les bénéfices engrangés dans l’immédiat. »