Archives pour l'étiquette transport collectif

Un report modal de 10 points de la voiture vers les TC implique un doublement de la fréquentation des TC !

Des PDU de grandes agglomérations françaises affichent un objectif d’une baisse de 10 points de la part modale de la voiture d’ici une dizaine d’années. Très concrètement que signifie un tel objectif ? D’après la présente estimation « à la louche », le volume de déplacements correspondant à une baisse de 10 points de la part modale de la voiture est souvent du même ordre de grandeur que le nombre de déplacements actuellement réalisés en transports collectifs.

Ceci amène quatre réflexions :

  • Les transports collectifs ne peuvent absorber à eux seuls un report modal massif. Le doublement de la fréquentation des transports collectifs perturberait complètement l’équilibre et le fonctionnement des réseaux, notamment aux heures de pointe ;
  • Une politique volontariste de report modal doit donc miser sur l’ensemble des modes alternatifs à la voiture solo (marche et vélo sur courtes distances, vélo à assistance électrique, transports collectifs, covoiturage, etc.) ainsi que sur leur complémentarité afin que chacun d’entre eux soit utilisé sur son domaine de pertinence ;
  • Et au – delà du report modal, jouer sur la diminution du trafic automobile passe aussi par une réduction de la demande de déplacements, notamment en favorisant les démarches permettant d’éviter certains déplacements (télétravail, visio et télé – conférences, démarches électroniques, etc.) ;
  • Enfin miser sur la pédagogie pour inciter aux changements de comportements s’avère un complément indispensable.

 Source: Transflash octobre 2012

Normaliser l’échange des données entre les tranports publics et le covoiturage

C’est l’objectif que les opérateurs de covoiturage les plus avancés se sont fixés. Un message reçu 5/5 par le CERTU et le GT7 qui travaille sur les questions de normalisations entre les systèmes d’information des différents AOT en France et pour l’Europe. Si cela se traduit au niveau de l’information voyageurs par des Systèmes d’information Multimodale de plus en plus performants et nombreux, force est de constater que ni la voiture, ni le covoiturage, ni l’autopartage, ni même parfois le vélo ne sont des modes à part entière de ce type de système.

Une lacune à combler et une première étape de franchie pour le covoiturage avec cette étude préalable des besoins de normalisation des données pour le covoiturage. Commandée par le CERU et mise en oeuvre par Aurige, Covivo et Ecoltis, elle fait suite au standard RDEX qui a été mis en place quelques mois plus tôt pour les seuls opérateurs de covoiturage.

Covivo partenaire de Keolis

Keolis exploite pour le compte des collectivités locales leurs réseaux de transport et s’efforce d’offrir des solutions innovantes et fiables pour faciliter la vie des voyageurs.

C’est dans le cadre du schéma départemental des transports,  que KEOLIS a choisi Covivo pour proposer du covoiturage sur sa centrale d’information multimodale LIVO dans le cadre de sa délégation de service public avec le Conseil général des Vosges.

jpg_keolis_logo-d7cdd

Pour faciliter les déplacements des vosgiens, le Conseil général des Vosges a donc créé LIVO et choisi COVIVO pour proposer un covoiturage flexible, sûr et convivial. Le pays de la déodatie avait déjà pris en compte le besoin des habitants de son territoire en proposant un site Internet de covoiturage et c’est donc en toute logique de complémentarité que KEOLIS a proposé au Conseil général des Vosges de retenir les solutions COVIVO pour sa plateforme d’informations multimodales. La fiabilité du réseau de covoiturage Covivo, l’approche multimodale du site et la qualité de service qui va jusqu’à proposer mise en relation et partage des frais automatisés ont fini de séduire les différents partenaires.

La prochaine étape sera d’intégrer les spécificités du département des Vosges et les services connexes au covoiturage comme les parkings relais à la centrale pour en faire un outil de référence de l’écomobilité dans un département qui habrite un patrimoine naturel exceptionnel avec le massif vosgien.